• Augmenter
  • Diminuer
  • Normal

Current Size: 100%

Officielle

Sous la rubrique « langue officielle », le site de l'université Laval que nous avons choisi comme référence présente des situations très variables. Ainsi, l'Afrique du Sud est décrite comme ayant deux langues officielles fédérales, l'anglais et l'afrikans et neuf langues officielles provinciales, toutes africaines. Quatre d'entre elles peuvent être regroupées en une seule comme nous l'avons vu précédemment. La Guinée équatoriale a deux langues officielles ex coloniales, l'espagnol et le français. Le Nigéria a décidé pour l'anglais seul, le Niger pour le français. La plupart des pays à majorité musulmane a choisi l'arabe standard parfois accompagné d'une langue majoritaire dans le pays comme la Somalie où l'arabe et le somali sont langues officielles ou une langue ex coloniale comme Djibouti qui a choisi l'arabe et le français. Pour compliquer la situation, le site Laval différencie les langues officielles de jure et les langues officielle de facto, mais il n'indique pas toujours cette distinction.

Nous retenons ce qui est indiqué sur le site Laval, que la langue soit indiquée comme officielle de jure ou de facto. La raison de ce choix est que lors des indépendances les différents pays ont choisi ou pas une langue officielle de jure, mais si une langue s'impose de facto, son importance est aussi grande que celle de la langue officielle de jure. Il nous faut ici souligner que la taille d’un pays n’est pas prise en compte, seule la souveraineté importe, ce qui conduit à considérer que le Cap-Vert ou la Guinée équatoriale avec moins de un million d'habitants sont aussi importants que le Nigéria qui approche ou dépasse les cent-cinquante millions.